Agenda 21 Intercommunal

 

 

Elaborer un agenda 21 ne signifie pas révolutionner les politiques mises en œuvre par la Communauté de communes de Saint-James. Cela ne revient pas non plus à « verdir » l’ensemble de ses actions. De manière beaucoup plus terre à terre, cela consiste d’abord à faire un bilan qui pointe les atouts et les faiblesses du territoire et liste les actions en cours. A partir de ce diagnostic, il s’agit de construire, avec l’ensemble des habitants intéressés, un projet pour les 15 ans à venir.

 

Tous les domaines de la vie quotidienne sont concernés : la santé, le développement économique et l’emploi, l’accès à la connaissance, la culture, le sport et les loisirs, l’agriculture, l’urbanisation, le tourisme, les transports et les déplacements, le commerce et l’artisanat, la solidarité entre les personnes et les générations, le paysage, l’énergie, les ressources naturelles, le logement….

 

Tout n’est pas à inventer, loin de là, puisque de nombreuses actions déjà menées sur le canton relèvent du développement durable. On peut penser par exemple au projet de l’ETP, qui tout à la fois vise l’insertion sociale des travailleurs handicapés, s’inscrit dans la vie économique par l’intermédiaire des prestations réalisées pour les entreprises et les collectivités et cherche à développer des pratiques plus respectueuses de l’environnement (entretien des espaces verts sans produits chimiques, mise en place d’une chaudière au bois…).

 

L’action des municipalités du territoire va dans le même sens, pour le maintien d’un niveau suffisant de services, pour la valorisation du patrimoine, pour la préservation des activités de proximité, au premier rang desquelles se trouvent l’agriculture et l’artisanat.

 

Il y a aussi les nombreux services en direction des personnes âgées, des jeunes et des jeunes enfants, qui répondent aux besoins de ces publics mais facilitent aussi l’exercice de leur métier par les personnes en âge de travailler et créent de l’emploi.

 

L’objectif est de prolonger cette dynamique ancrée dans le passé et de mobiliser l’ensemble des habitants et des autres acteurs du territoire pour collectivement préparer l’avenir et proposer des actions concrètes.

 

 

Un Agenda 21 local est un programme d’actions qui vise à inscrire le territoire dans une dynamique de développement durable. Il prend en compte les spécificités du territoire et les attentes des acteurs locaux.

Le terme « agenda » fait référence aux actions à planifier ; quand au chiffre 21, il renvoie au 21ème siècle.

 

 

Télécharger les documents finaux de la démarche :

 

 

 Une démarche en 4 étapes sur 2 ans

1ère étape : Le diagnostic partagé

Il permet de disposer d’une connaissance approfondie du territoire et des actions de la Communauté de communes de St-James au regard des enjeux environnementaux, géographique, économiques et sociaux.

Les 15 champs d’action suivants sont ainsi examinés :

-        Solidarité et coopération décentralisée

-        Santé

-        Sécurité (risques naturels et technologiques, prévention des incivilités)

-        Accès à la connaissance et éducation

-        Culture

-        Sport et loisirs

-        Développement économique

-        Tourisme

-        Agriculture

-        Emploi

-        Urbanisme, habitat, logement

-        Déplacement, transports, infrastructures

-        Conservation de la biodiversité et préservation des ressources naturelles

-        Energie

-        Gestion responsable et services publics



Le diagnostic est ensuite partagé, permettant ainsi en premier lieu l’information et la mobilisation des acteurs du territoire autour du projet. C’est une phase d’adaptation et de validation du diagnostic par les acteurs du territoire.

Le partage du diagnostic s’est effectué au cours de 3 ateliers de travail organisés en avril 2011.

 

2ème étape : Elaboration d’une stratégie de développement durable

Cette étape vise à partager et compléter les axes de progrès identifiés lors de la phase du diagnostic et à préfigurer des actions concrètes.

Lors du forum habitants organisé le 15 octobre 2011, les acteurs du territoire ont pu s’informer sur la démarche en cours, orienter et affiner les choix de la stratégie et commencer à bâtir les scénarios d’actions.

 

3ème étape : Elaboration du programme d’actions de l’Agenda 21

Les 3 groupes de travail sollicités lors du diagnostic se sont à nouveau réunis. Ils ont eu pour objectif d’esquisser le programme d’actions, à partir des axes stratégiques définis. Ce travail a abouti à un large éventail d’actions probables.

 Ces actions sont déclinées sous 9 grandes orientations :

1 – Conforter les activités économiques et l’emploi

2 – Redynamiser la vie locale

3 – Valoriser le canton et renforcer son attractivité

4 – Prolonger le projet santé et bien-être

5 – Agir en faveur de la biodiversité et des ressources naturelles

6 – Développer les énergies renouvelables

7 – Anticiper les défis futurs dans le logement

8 – Faciliter les déplacements doux et collectifs

9 – Consolider l’intercommunalité

 

Trois « Référents Agenda 21 » par orientation, se sont portés volontaires pour suivre et animer les actions.

 

 

Le programme d’actions a été enrichi et validé par les élus lors du séminaire organisé le samedi 15 septembre 2012.

 

4ème étape : Formalisation de l’Agenda 21

Cette étape a consisté à définir des outils d’évaluation et de suivi de l’Agenda 21.

 

Le premier Agenda 21 de la Communauté de Communes a été achevé début 2013. Il a été reconnu officiellement par le MEEDAT en décembre 2013

 

Les animations de la démarche

 

CONFERENCE DEBAT

 

« Consommer moins, consommer mieux ? »

 

Dans le cadre de son Agenda 21 local, la Communauté de Communes de Saint-James a organisé le vendredi 7 octobre à 20h30 dans ses locaux, une conférence débat sur le thème « consommer moins, consommer mieux »

 

Titre révolutionnaire  du livre de Jean-Marie Pelt, écologue et docteur en pharmacie, et Serge Papin, patron atypique de la grande distribution (Système U), qu'a priori tout oppose.

 

La conférence nous a interrogé  sur nos modes de consommation – Quelle consommation, quelle animation, quelles agricultures demain pour nos territoires ? et a réuni quelques acteurs locaux tels que :

 

- François DUFOUR, Vice Président du Conseil Régional en charge de l’agriculture et des territoires ruraux,

- Laurent BARON, Directeur de grande surface,

- Delphine BEAUCE, diététicienne au Pôle de santé à  Saint James

- Jean-Pierre CARNET, représentant de la Chambre d’Agriculture de la Manche.

 

Extrait de la Gazette des Communes du 14 octobre 2011
Extrait de la Gazette des Communes du 14 octobre 2011

"Nos habitudes d'achat sont-elles à changer ? "

La soirée débat faisait suite à une intervention de la compagnie Alter Ego au SUPER U de Saint-James dans l’après midi.

Une animation type déclencheur de parole a été mise en place sur la question « nos habitudes d’achat sont elles à changer ? », afin de sensibiliser et mobiliser les habitants sur la thématique du développement durable.

Ce dispositif a permis de recueillir la parole de certains clients.

En voici un petit retour sur images

Conception : Objectif-multimedia.com - Hébergement : 2Ilog.com